LinkedIn
Twitter
Facebook

Documentation > Composantes du Taekwon-Do

COMPOSANTES DU TAEKWON-DO

Le Taekwon-Do est composé de mouvements de base, de formes, de combats, d'entraînement du corps et de techniques d'autodéfense. Tous ces éléments sont étroitement liés. On ne peut séparer une partie de l'entraînement d'une autre. Les mouvements de base sont nécessaires aux combats et aux formes. Les combats et les formes sont indispensables au perfectionnement des mouvements de base. Dans le cycle évolutif du Taekwon-Do, il est difficile de distinguer le début de la fin. Il n'y a en fait ni commencement ni fin. L'adepte découvre rapidement qu'il doit souvent retourner aux mouvements de base pour perfectionner ses combats et ses méthodes d'autodéfense.

Chaque mouvement de base représente une attaque ou une défense contre une cible particulière ou contre un mouvement précis d'un adversaire imaginaire. Il est essentiel d'apprendre une multitude de mouvements de base et de les maîtriser afin d'être capable d'affronter en combat toute situation avec confiance.

La forme met l'adepte dans un état hypothétique où il doit faire des mouvements de défense, de contre-attaque et d'attaque contre plusieurs adversaires. Par une pratique constante des formes, l'attaque et la défense deviennent des automatismes. La puissance et la précision doivent être développées à un degré tel que seulement un coup est nécessaire pour maîtriser l'adversaire. Chaque forme est différente de manière à développer une bonne réaction à des situations changeantes. En maîtrisant les formes, l'adepte peut utiliser les techniques apprises dans les mouvements de base et les formes pour combattre de vrais adversaires.

Continuellement, l'adepte développe son corps et renforce ses armes d'attaque et de défense pour être en mesure de causer des dommages en situation de combat réel. Après avoir pratiqué les mouvements de base, les formes, les combats et endurci son corps, l'adepte peut alors tester sa coordination, sa vitesse, son équilibre et sa concentration contre une attaque spontanée, par exemple, en autodéfense.

Enfin, l'adepte retourne continuellement aux mouvements de base, même lorsqu'il atteint les plus hauts degrés de perfectionnement.

-----

Extrait de: CONDENSED ENCYCLOPEDIA OF TAEKWON-DO, by Gen. Choi Hong Hi, 5th Edition, 1999, International TaeKwon-Do Federation, page 725; traduction Louise Falardeau et Joliette Trân, 1ère version.

Mouvements de base

Les mouvements de base constituent les fondements du Taekwon-Do. Ce sont tous les mouvements de Taekwon-Do (positions de pied, attaque de bras, blocages, coups de pied) qui seront appliqués dans les formes, les combats et l'autodéfense.

Formes

Une forme est une succession de mouvements de base prédéterminés représentant un combat imaginaire. Il y a 24 formes en Taekwon-Do. Les premières formes enseignées sont simples et elles se complexifient progressivement d'un grade à l'autre.

La pratique des formes vise d'abord à développer la puissance. Elle permet à un adepte de développer ses habiletés sans risquer de blesser un partenaire.

La pratique des formes permet de pratiquer des mouvements de base, de développer la force musculaire, la coordination, l'équilibre, la fluidité des mouvements et le contrôle de la respiration.

En savoir plus

Visionner des vidéos de forme

Combat préarrangé

Le combat préarrangé est une mise en application des mouvements de base avec un partenaire. Le combat préarrangé implique une entente préalable entre les deux partenaires (nombre de pas, cibles, etc.).

Cet exercice permet à l'adepte de prendre conscience de l'utilité des mouvements appris dans les formes. En s'ajustant avec son partenaire, l'adepte réalise l'importance de la précision de ses mouvements ainsi que de l'évaluation de la portée de ses coups.

En savoir plus

Combat libre

Le combat libre est un type de combat ouvert avec des attaques contrôlées et l'interdiction de frapper certains points vitaux. Dans le combat libre, n'y a pas de rôle attitré comme dans le combat préarrangé. En effet, chaque partenaire peut attaquer ou se défendre avec les moyens de son choix.

L'objectif du combattant est de marquer des points en frappant certaines zones du corps de son partenaire avec des techniques bien exécutées.

Le combat libre permet de développer la tactique, les déplacements, les esquives et les réactions rapides. Le combat libre fait particulièrement appel au contrôle de soi, au courage et au respect. Avant de pouvoir faire ce type d'exercice, l'adepte doit bien maîtriser ses mouvements de base.

Cassage

Le cassage consiste à briser une ou plusieurs planches avec une technique de pied ou de main. Il a pour but de développer la confiance, de tester la précision et de vérifier si les principes enseignés dans les mouvements de base ont été assimilés.

Autodéfense

Le Taekwon-Do a pour objectif l'autodéfense, c'est-à-dire la capacité à se défendre dans un contexte d'agression, lequel diffère significativement d'un contexte de combat libre.

Un contexte d'agression se caractérise par un environnement non contrôlé, par l'inattendu, par un niveau de stress élevé, par l'absence de règles et par des conséquences potentiellement importantes. L'autodéfense est une mise en application des techniques de base dans un tel contexte.

Dans ce type d'exercice, on aborde les caractéristiques d'une situation d'agression. On met à l'avant-plan l'importance de la prévention et on enseigne comment réagir. On enseigne également comment se déprendre d'une saisie ou d'un étranglement et comment se défendre face à un agresseur armé d'un couteau ou d'un bâton, ce que n'aborde pas le combat libre.

Mise à jour : 5 mars 2014