LinkedIn
Twitter
Facebook

Documentation > Relation entre l'étudiant et son instructeur

RELATION ENTRE L'ÉTUDIANT DE TAEKWON-DO ET SON INSTRUCTEUR

Ce texte est une traduction d'un extrait du condensé de l'Encyclopédie du Taekwon-Do pages 43 à 46, édition 1999. Ce texte reflète bien la culture orientale et l'importance accordée à la loyauté. Pour la mise en application de ces principes, nous invitons les étudiants à utiliser leur bon jugement et se rappeler que la sincérité est une marque de respect.

En Corée, la loyauté et la reconnaissance envers les parents sont des principes très importants. De plus, selon les valeurs du confucianisme, le Coréen développe également un sens aigu du respect envers son instructeur. Un vieux proverbe coréen dit que « le père et la mère sont les parents qui m'élèvent, pendant que l'instructeur est le parent qui m'éduque » C'est la raison pour laquelle un étudiant doit manifester un grand respect pour son instructeur et ses parents.

Il doit y avoir un degré d'amour et d'entente dans la relation parents-enfant, ainsi qu'entre l'instructeur et l'étudiant en Taekwon-Do. Toutefois, dans la relation instructeur-étudiant, un plus grand degré d'objectivité est présent, ce qui rend la responsabilité de l'instructeur encore plus grande.

Le rôle de l'instructeur est d'amener l'étudiant à devenir fort à la fois physiquement et mentalement afin de contribuer à un monde plus pacifique. Ainsi, un instructeur dévoué et sincère est essentiel à tout dojang. Par ailleurs, le dojang ne peut grandir sans un groupe d'étudiants sincères et dévoués. Par conséquent, l'instructeur et les étudiants ont un devoir de gratitude réciproque.

Les points suivants doivent être observés par l'instructeur et l'étudiant :

L'instructeur (Sabum)

  • Il n'est jamais las d'enseigner. Un bon instructeur enseigne en tout temps et est toujours prêt à répondre aux questions.
  • Un instructeur doit avoir envie de se voir surpassé par ses étudiants : c'est la plus grande satisfaction qu'il puisse espérer recevoir. La progression d'un étudiant ne doit jamais être freinée. Lorsqu'un instructeur se rend compte qu'un étudiant a atteint un niveau supérieur au sien, il doit voir à le diriger vers un instructeur plus avancé.
  • Un instructeur donne toujours le bon exemple aux étudiants et ne tente jamais de les tromper.
  • Le développement des étudiants a préséance sur le mercantilisme. Si un instructeur devient préoccupé par le côté commercial de l'enseignement, il perdra le respect de ses étudiants.
  • Un instructeur utilise de bonnes méthodes pédagogiques. Il base le contenu de son enseignement sur des principes scientifiques.
  • Un instructeur aide les étudiants à développer de bonnes relations tant à l'extérieur qu'à l'intérieur du dojang.
  • L'étudiant doit être encouragé à visiter d'autres clubs de la Fédération Internationale de Taekwon-Do et à étudier d'autres techniques. L'étudiant peut ainsi apprendre en observant d'autres étudiants.
  • Tous les étudiants doivent être traités sur un même pied d'égalité. Lorsqu'un étudiant doit être réprimandé, l'instructeur doit le faire discrètement (jamais devant la classe).
  • Lorsqu'un instructeur ne peut pas répondre à une question, il répond honnêtement. Il doit admettre qu'il ne connaît pas la réponse et qu'il cherchera à répondre aussi tôt que possible.
  • Un instructeur ne cherche pas à obtenir de faveurs personnelles de ses étudiants.
  • Un instructeur n'exploite pas ses étudiants pour des fins personnelles. La seule raison d'être d'un instructeur est de former d'excellents étudiants tant physiquement que mentalement.
  • Un instructeur est toujours honnête envers les étudiants et ne manque jamais à une promesse.

L'étudiant (Jeja)

  • Il ne cesse jamais d'apprendre. Un bon étudiant apprend partout et en tout temps. C'est le secret du savoir.
  • Un bon étudiant est prêt à se sacrifier pour son art martial et son instructeur. Des étudiants croient parfois que leur entraînement n'est qu'un simple produit payé, refusant de rendre service au dojang; un instructeur peut se dispenser de ces étudiants.
  • Un étudiant donne toujours le bon exemple aux étudiants de niveaux moins avancés.
  • Un étudiant ne manque pas de respect dans la manière de critiquer son instructeur, le Taekwon-Do ou les méthodes d'enseignement.
  • Lorsqu'un instructeur enseigne une technique, l'étudiant la pratique et tente de s'en servir.
  • La conduite de l'étudiant hors du dojang se reflète sur l'art martial et sur son instructeur.
  • Si un étudiant adopte une technique d'une autre école et que son instructeur s'y objecte, cet étudiant doit cesser de pratiquer cette technique ou aller s'entraîner à l'endroit où cette technique est pratiquée.
  • Un étudiant n'est jamais irrespectueux envers son instructeur. Quoiqu'un étudiant puisse être en désaccord avec son instructeur, il suit d'abord les instructions et ensuite il en discute.
  • Un étudiant est toujours intéressé à apprendre et à poser des questions.
  • Un étudiant est loyal et ne trahit jamais son instructeur.

Le meilleur instructeur de Taekwon-Do

Les soldats ne sont pas plus forts que le général qui les commande. De la même façon, l'étudiant ne peut exceller que sous la direction d'un excellent instructeur. On ne peut s'attendre à voir un bambou pousser dans un champ de roseaux, comme on ne peut s'attendre à trouver un excellent étudiant dirigé par un instructeur incompétent. Il est important que l'esprit et la technique du Taekwon-Do soient enseignés simultanément. Un instructeur compétent doit posséder les qualités d'un savant et d'un soldat s'il veut former des étudiants au noble caractère avec une adresse hors pair.

Un bon instructeur doit avoir les qualités suivantes:

  • Un haut niveau d'éthique et un sens moral solide;
  • Un esprit clair et une bonne philosophie de la vie;
  • Une attitude responsable comme instructeur;
  • Un regard scientifique vis-à-vis les techniques du Taekwon-Do;
  • Une bonne connaissance de l'anatomie du corps humain;
  • Une intégrité à toute épreuve en politique et en finance;
  • L'engagement à faire connaître le Taekwon-Do à travers le monde;
  • La confiance des seniors, la confiance des autres instructeurs et le respect de ses juniors.

Mise à jour : 23 février 2013